Un nouvel immeuble de bureau pour les salariés du groupe Matmut, à Rouen

Son nom : la Filature. Sa fonction : accueillir les collaborateurs de Cardif IARD, structure issue du partenariat entre la Matmut et BNP Paribas. Son but : proposer un environnement de travail sain et confortable.

 

 

Un bâtiment très performant sur le plan énergétique

 

Pari réussi pour le groupe Matmut et son partenaire BNP Paribas qui ont fait construire un nouvel immeuble de bureaux de 17 500 m² à Rouen, en face du siège historique de la société d’assurance.

Accompagné par le cabinet d’architectes Artefact, le bâtiment « la Filature » se veut très performant d’un point de vue énergétique puisqu’il a été conçu pour recevoir un maximum d’apports solaires et offrir une forte isolation thermique. Et aucun détail n’a été laissé de côté... Tant pour l’extérieur que pour l’intérieur.

 

 

 

Un intérieur remarquable sur le plan architectural

 

La Filature, c’est un bâtiment aux courbes travaillées et transparentes. A l’intérieur, nos équipes Verre Solutions Rouen ont participé à sa conception en installant des garde-corps et des cloisons en verre bombé (pour les espaces bureaux et les puits de lumière). On vous en dit plus sur tous ces produits, qui ont chacun leur rôle à jouer, avec toujours pour dénominateur commun la transparence et la sécurité.

 

Vous ne connaissez pas Vetrotech ? Ce sont les spécialistes des vitrages pour assurer des personnes et des biens.

Pour la Matmut, nous avons donc installé 945 m² de leur CONTRAFLAM LITE STRUCTURE 60 minutes. Quesaco ? Il s’agit d’un vitrage pare-flammes, posé en « bord à bord », sans montant intermédiaire, pour avoir ce côté lisse et transparent. Bombées au niveau des puits de lumière pour satisfaire les demandes de l’architecte, en cas d’incendie, ces cloisons en verre bloqueront la propagation des gaz et des fumées chaudes et limiteront le rayonnement thermique (c’est le terme technique pour dire chaleur). Bon à savoir : la composition et la résistance des vitrages Vetrotech, en cas de casse, permettent non seulement le maintien des éclats de verre, mais évitent également la chute de personnes dans le vide : c’est ce qu’on appelle techniquement la fonction « garde-corps ».

Et pour toujours plus de confort, la composition de ces parois vitrées (toujours pour les cloisons et puits de lumière) permet aussi d’avoir une bonne isolation phonique. Comme ça, les murs peuvent certes avoir des yeux, mais pas d’oreilles !

 

 

  • Des garde-corps en verre, en veux-tu en voilà !

Pour rester dans la lignée d’un bâtiment sûr et transparent, Verre Solutions Rouen a aussi posé près de 900 mètres linéaires de garde-corps bombés tout en verre. Les vitrages sont feuilletés et trempés pour offrir une sécurité optimale. Les profils sont montés en nez-de-dalle (on parle aussi de montage latéral ou à l’anglaise). Ils ne sont pas visibles et donnent cette impression qu’il n’y a pas de structure : transparence maximum, avec un style épuré très contemporain qu’on adore.

 

 

 

 

Le défi de la Filature : obtenir le label Passivhauss

 

Pour tous ces aspects environnementaux mais aussi dans un souci d’apporter toujours plus de confort à ses occupants, l’immeuble vise le label Passivhauss. Il en deviendrait alors « le premier bâtiment tertiaire de cette importance labellisé, en France ».

On vous en dit plus sur ce label, réputé très exigeant : http://www.projetvert.fr/labels-energetique/label-passivhaus/

 

 

Ça, c’est sûr, la Matmut, elle assure ;)

 

Crédits photos : ©Ph. K.Khalfi, 2017_ Arch.  ARTEFACT_ MATMUT

 

 

 

Infos chantier :