Une maison économe en énergie avec la RT 2012

La nouvelle Réglementation Thermique (RT 2012) a renforcé les exigences en matière de construction. La consommation d’énergie primaire d’un bâtiment neuf ne doit désormais plus excéder 50 kWh par m2 et par an. Pour donner un ordre de grandeur, c’erst trois fois moins que la précédente réglementation, celle de 2005 (150 kWh/m2/an) ! Bâtiments Basse Consommation (BBC), Haute Qualité Environnementale (HQE), maisons passives ou à énergie positive… l’objectif est le même : réduire les consommations, améliorer la qualité de vie des habitants, préserver l’environnement… Dans ce domaine, le verre est indispensable pour faire entrer la lumière du jour, source d’éclairage naturel et de chaleur solaire. Et grâce aux performances des nouveaux doubles (ou triples) vitrages, son coefficient d’isolation est aujourd’hui presque au niveau de celui d’un mur doublé d’isolant.

 

Un meilleur contrôle thermique
Indicateur clé de la RT 2012, le Besoin Bioclimatique (BBio) détermine le niveau de conception bioclimatique de la maison (exposition, implantation, adaptation au climat…) et les besoins en chauffage, climatisation et éclairage qui en découlent. La taille des ouvertures, leur répartition et le choix du type de verre ont évidemment un impact énorme sur le calcul du BBio. Qu’il s’agisse d’isoler du froid, de protéger du chaud ou d’apporter de la lumière. A chaque type de verre son usage ; à chaque situation une solution adaptée. Un double vitrage avec une fonction de contrôle solaire au sud, par exemple, et du triple vitrage pour le nord, gages d’une meilleure efficacité thermique. L’objectif étant, en fonction des saisons, de récupérer la chaleur et un maximum de lumière en hiver, et de limiter les apports solaires en été.

 

Les conseillers Verre Solutions vous conseillent dans le choix de vos fenêtres et de vos baies vitrées, pour les constructions neuves comme pour des opérations de rénovation.